La notion du Temps chez les tout-petits… Quelques outils pédagogiques pour les accompagner !

Le but est d’accompagner mon mini M. dans la compréhension et l’apprentissage de la notion difficile du temps, tout en suivant son rythme.
Nous-même, perdons souvent la notion du temps ! Alors les enfants…
 
Parlons un peu des grandes étapes qui constituent la compréhension du temps qui passe.
Les âges sont donnés seulement à titre indicatifs, car tous les enfants sont différents et n’assimilent pas toutes les informations au même moment.

- A la naissance, le nourrisson

Pour le nouveau-né, le temps est une notion totalement inconnue. En effet, in-utéro, bébé se développait dans le noir quasi total, n’avait guère à se soucier du temps qui passe et à rythmer ses journées. Et comme la nature est exceptionnellement bien faite, tout est prévu pour que les besoins de l’enfant soient instantanément satisfaits : nourriture à volonté grâce au cordon ombilicale, bain thermostaté, bercement en continue en fonction des mouvements de maman… 😅 Bref, bébé avait la belle vie !
 
A la naissance, première étape, il va devoir, plus ou moins rapidement, faire la distinction entre le jour et la nuit. Ce qui n’est pas une mince affaire… Les parents d’enfants qui confondent le jour et la nuit pourraient bien mieux que moi en parler. Notion très importante à acquérir donc, pour le bien-être et la survie de chacun …😅
 
Pour les aider, dans cette étape, il va falloir très rapidement mettre en place un rythme régulier et répétitif. La routine pour un enfant est loin d’être une mauvaise chose contrairement à nous 😁

- Le bébé entre 6 mois et 1 an

L’enfant prend peu à peu conscience de la permanence de l’objet. Nous ne sommes plus forcément disponible à la minute et malgré tout l’amour que l’on porte à nos petites têtes blondes (bon… le mien est loin d’être blond 🤔), ils vont devoir apprendre la PATIENCE !
Oui, la patience… vous savez cette notion abstraite, qu’il nous est si facile de perdre dans certains cas même en temps qu’adultes sains d’esprit ??? 🤫😅😂
Mais comme la nature est encore une fois bien faite, même les moins patient(e)s d’entre nous, (se) surprennent !
– « Wouahhh, tu es patient(e) !!!! »
– « Non non… je suis juste devenu(e) parent … » 😬 (« et je n’ai pas le choix surtout ! » 😅😉)
 
Vers ces âges, arrive la période délicate et parfois compliquée à vivre de « la peur de l’abandon »Bébé commence à comprendre que vous ne formez pas qu’une seule et même personne mais que vous êtes bel et bien deux personnes distinctes !
 
Et pour se rassurer, votre enfant ne veut plus que vous !!! Oui Vous, pas son père, ni sa grand-mère ou toute autre figure connue et pourtant pleine d’amour pour lui… Non VOUS ! Sa mère !!! Celle qu’il connait par cœur, dans toute son intimité ! Et oui, la relation avec maman est si fusionnelle et quasi exclusive, qu’aujourd’hui quand vous vous éloignez ou sortez de la pièce, bébé comprend tout simplement que vous n’êtes plus là mais n’a absolument pas cette notion du temps (et cette raison) qui dit que vous allez vite revenir, même si vous lui dites : « ne t’inquiète pas, je reviens dans 1, 5, 30 minutes », lui, ne comprend foutrement rien de ce que vous essayez de lui dire. Bébé ne fait pas de caprice, il répond seulement à son besoin de vous avoir près de lui, à son ventre qui crie famine ou bien encore à la gêne d’un ventre qui lui fait mal ou d’une couche sale, et il ne sait tout simplement pas encore ce qu’est d’attendre ! Vous êtes sa figure d’attachement et vous êtes la meilleure personne pour répondre à son besoin ! N’est-ce pas mignon dans le fond ?!
 
Cela ne veut pas dire qu’il ne faut plus vivre et ne plus lâcher son enfant, cela veut simplement dire qu’il va falloir faire preuve de bienveillance, de patience et le rassurer. Bébé comprendra bien assez vite que vous finissez toujours par revenir et gagnera très rapidement en indépendance ! Ces moments de tendre fusion vous manqueront dans quelques temps … alors, profitez de chaque instant ! 😍

- L'enfant vers 3 ans

L’enfant va peu à peu comprendre qu’il s’écoule du temps entre le moment où il exprime un besoin (manger, réconfort,…) et le moment où l’on répond à son besoin. Il va petit à petit gagner en patience en se projetant et en imaginant. Il prend conscience qu’il y a un avant et un après, même si cela reste encore vague dans son esprit, il ne distingue pas le passé proche du passé lointain.
En grandissant, vers 2-3 ans, les premiers adverbes commencent à fournir son vocabulaire (maintenant, hier, demain, …), même s’ils ne sont pas toujours utilisés comme il faudrait, l’enfant comprend qu’il existe un ordre chronologique régissant l’espace temporel.

- L'enfant entre 3 et 6 ans

Vers 3 ans jusqu’à l’âge d’environ 5 ans, l’enfant améliore sa coordination et apprend à utiliser « avant/après » pour définir une action. C’est d’ailleurs, un des apprentissages clés transmis en maternelle, l’enfant va organiser sa journée comme une suite logique d’événements (on se lève, ensuite, on déjeune, etc., etc,). Ces événements sont ses repères et c’est pour ça qu’il n’est pas rare de voir la plupart des enfants très attachés à ce que les choses se déroulent telles qu’il en a l’habitude. Gare aux changements de programme qui peuvent être très mal vécus pour certains.
Il est encore difficile pour lui de savoir ce que représente une seconde, une minute, une journée,…On connaît tous cette fameuse phrase (agaçante !!! 🤯) lorsque l’on fait un voyage en voiture : « Maman ! Papa ! C’est quand qu’on est arrivés ??? »
Bah oui… quand les minutes durent des heures et les secondes des minutes… et inversement quand il s’agit de finir de jouer pour aller se laver les dents (bizarre non ? 😅)
 
Petit à petit, l’enfant va s’approprier ces notions et faire usage, de manière conventionnelle et commune, des différents temps et adverbes. « Hier » fera vraiment référence à une action terminée et passée et non à un instant survenu il y a peu dans la matinée ou seulement quelques minutes auparavant.

- Les outils pédagogiques pour les accompagner

Pour les aider à se repérer et à assimiler cette représentation du temps qui passe mais aussi qui revient, tel un cycle, il existe énormément d’outils. La toile regorge d’idée gratuites et payantes que l’on peut utiliser.
 
Voici une liste non-exhaustive :

1. Le compte-à-rebours, tel le calendrier de l'avant

Couverture livre mon compte dodo - outil pedagogique pour apprendre la notion du temps aux enfants

On décompte le nombre de « dodos » qu’il reste à effectuer avant le jour J.
Tout support visuel peut être utilisé. Des gratuits ou des payants, l’important est qu’il soit facile d’utilisation, accessible et qu’il devienne un rituel passager.

Il y a 2 ans, je suis partie seule, laissant mon fils et mon mari à quelques milliers de kilomètres de moi. Mon fils n’avait pas encore 2 ans et ce n’était pas facile pour moi d’être loin de lui pendant une dizaine de jour. Même si mon fils n’était pas encore en âge d’anticiper mon départ, il n’en était pas moins que je devais partir et que le temps allait lui paraître parfois bien long à lui aussi.

J’avais fait le choix d’accompagner cette période de séparation avec un livre qui s’appelle « Mon compte-dodo pour accompagner l’attente au quotidien ».

Nous aurons l’occasion de reparler de cette séparation et de ce que j’ai mis en place pour qu’elle soit vécue du mieux possible pour chacun d’entre nous.

2. Le calendrier perpétuel

Utile pour visualiser la semaine avec ses différentes tâches. Suivant le calendrier, on peut ajouter les notions de météo et d’humeur.
Il permet de quotidiennement faire le point sur le jour que l’on est et ce qui en découle, tel que la météo, les activités, la saison, et son humeur pour appréhender cette journée qui commence.

Il est facile de le faire soi-même avec quelques bonnes idées et un peu de matériel. Vous trouverez également plein de marques qui en proposent sur différents types de supports selon ses contraintes et besoins.

3. L'horloge 24h

Horloge 24h comme outil divisant par des images les différentes étapes de la journée comme outil pédagogique pour acquérir la notion du temps

Efficace pour fragmenter la journée et visualiser ses différentes actions.
Elle peut permettre d’apaiser les transitions parfois délicates d’une activité à une autre. On montre réellement ce qu’il en est sur l’horloge à son enfant et ainsi on le responsabilise. Il gagne en autonomie et sait d’avance à quel moment de la journée il est, et qu’elles sont les prochaines activités routinières.

4. Le disque des jours de la semaine

Le disque format papier des 7 jours de la semaine pour apprendre hier, aujourd'hui, demain et les jours de la semaine

Visualiser l’ordre des jours qui composent la semaine et les apprendre.
En ce moment, par exemple, mon fils est bloqué sur le Mardi, il mangera son plat Mardi, il appellera Papi Mardi, et dormira Mardi bien sûr 🤔 Bref Mardi est son jour préféré ! Allez savoir pourquoi… toujours est-il que 6 autres jours composent la semaine et qu’ils peuvent être tout aussi plaisants, si ce n’est plus ! Je parle bien sur du week-end !!! 😅

Cette roue est intéressante puisqu’elle peut être déclinée pour les mois et même les saisons.

La poutre du temps format papier représente sous forme de frise les 12 mois de l'année, les jours la composant et les événements tels que les saisons, RDV, anniversaires etc.

D’inspiration Montessori, elle permet de visualiser l’année d’un coup d’œil avec les jours, les semaines, les mois et les saisons qui la composent, ainsi que les évènements importants qui la rythment. C’est en fait un calendrier longitudinal qui reste en place de manière permanente et qui créé une référence pour l’enfant et ses parents. Lorsque l’on parle d’une action future ou passée, on peut alors visualiser les jours/semaines/mois qui séparent l’instant T de cet évènement.
L’enfant peut alors se repérer grâce à elle et ainsi prendre un peu mieux conscience du passé/futur plus ou moins lointain.
Celle-ci est celle qui a été créée et mise en place chez nous. Testée et très appréciée par mon fils de bientôt 4 ans, elle fera l’objet de mon prochain billet afin de tout vous dire sur son utilisation et ses bienfaits dans notre quotidien ! Elle sera très bientôt disponible sur la boutique DIY de fees2mains.com, pour vous permettre de vous l’approprier.

6. Communiquer et expliquer - Le nerf de la guerre mais la meilleure des méthodes !

Les différents outils sont des supports visuels intéressants pour accompagner votre enfant et aider dans son apprentissage de ces notions abstraites et complexes.
Le meilleur moyen reste la communication, répéter, rabâcher et de prendre l’habitude, quotidiennement, de nommer, d’expliquer et d’adopter une routine.
Chez nous, le matin on demande quel jour nous sommes en rappelant quel jour nous étions la veille, on note la date sur un tableau (que l’on écrit en lettres scripts et cursives pour une mémorisation visuelle). Ensuite, mini M., cherche l’étiquette correspondant au jour J et la rajoute sur la poutre du temps. Nous parlons du programme de la journée (travail, école, cantine, garderie,…) et de la météo qu’il fait. Nous essayons d’inclure une durée pour les différentes actions et surtout celles qui sont délicates comme les temps de jeu, du coucher mais aussi du repas, en le responsabilisant le plus possible. Concrètement, nous lui disons tu as 10, 5, 30, X minutes pour jouer ou lire avant d’éteindre la lumière et te coucher par exemple. Quand cela est possible nous lui montrons sur l’horloge : « quand la grande aiguille est en bas/en haut/sur le côté droit ou gauche, c’est l’heure de se coucher, se doucher, s’habiller … Au moment du repas du soir, nous faisons le point sur la journée, ce que chacun a fait et surtout a aimé, pour finir sur une note positive. Au moment du rituel du coucher, on parle rapidement de ce qui est prévu pour le lendemain, est-ce qu’il y a école, est-ce plutôt le week-end, y-a-til un évènement particulier, etc.

Seul inconvénient ? C’est que bientôt vous ne pourrez plus « gruger » votre enfant et grappiller quelques précieuses minutes pour le mettre au lit avant l’heure, dans le but d’être sûr de ne pas louper le début de ce super film que vous aviez vu au programme TV ! Pour une fois qu’il y avait quelque chose d’intéressant à la téloche ! 😅

Et vous ? Quels sont vos rituels et vos outils pour aider vos enfants dans l'apprentissage de la notion du temps ?

Quels sont vos outils pour accompagner vos bambins dans l’apprentissage du temps qui passe ?
Utilisez-vous certains de ces outils pédagogique au quotidien ? Vous donnent-ils satisfaction ?
N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire ! Ça peut toujours servir et être utile à d’autres !

Si vous avez aimé cet article et que vous voulez découvrir les prochains, inscrivez-vous et partagez le blog de Fées 2 mains autour de vous ! Un partage, un j’aime, un commentaire sont autant de petits actions qui permettent de le faire connaître et de le diffuser alors un grand merci par avance ! Et en plus, c’est toujours un énorme plaisir de vous lire ! 💛

Partager cet article !

Retour haut de page
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer